Critères d’accréditation de cours

Notre Association Internationale a été fondée le 4 juin 1987. Depuis lors de très nombreuses applications et protocoles ont été élaborés partout et il est impossible de tous les évaluer. Les associations nationales et peut-être régionales, sont plus en mesure de fixer les règles en matière de formation, de nombre d’heures, d’accréditation des cours etc… Les associations professionnelles ont fixé -ou sont en train d’élaborer- des critères de formation en fonction de leur contexte national. Nous pouvons tous rendre ces informations disponibles via le site Internet et la Newsletter, confronter les résultats et dégager les grandes tendances. Notre association Internationale diffusera toutes les informations que vous nous enverrez afin de permettre à plus de professionnels de participer à la prise de décisions en connaissance de cause.

Les associations qui n’ont pas encore élaboré de critères de reconnaissance de séminaires peuvent souhaiter utiliser (ou s’inspirer des) critères suivants proposés par le Conseil International de l’IASK en 1999 :

Les séminaires sont évalués selon ces trois grands paramètres :

1-Techniques Kinésiologiques

2-Procédures

3-Applications.

Ces paramètres ont ensuite été détaillés de la manière suivante :

Sous Techniques kinésiologiques les sous-critères sont ‘matière kinésiologique’ et ‘techniques’

Sous Procédures : ‘procédures originales’ et ‘nombre de procédures’

Sous Applications, ‘nouvelles reférences’ et ‘anciennes reférences’

Six grandes catégories ont ainsi été définies :

1 Information originale ou nouvelle pour la Kinésiologie

1A L’atelier /séminaire apporte des informations totalement originales pour les 3 principaux paramètres

1B L’atelier/séminaire apporte au moins 75% d’informations originales pour 2 des 3 principaux paramètre

2 Synthèse d’informations existante

2A L’atelier/séminaire apporte au moins 75% de techniques existantes et de nouvelles applications

2B L’atelier/séminaire apporte au moins 50% de techniques existantes conjointement à des modalités existantes

2C L’atelier/séminaire apporte au moins 50% de techniques existantes et corrige avec des méthodes non kinésiologiques

3 La troisième catégorie concerne du matériel d’atelier/séminaire ré-écrit ou amélioré

4 Traductions

5 Atelier/séminaire proposé par des participants mais pas par les auteurs originaux

6 Atelier/séminaire pour instructeurs et enseignants.